Dimanche, au Rigi, la plupart des orienteurs ont vécu la première journée hivernale 2017/2018. Les températures froides, accompagnées d’un vent violent, d’un réseau de postes fin et de dénivelés importants ont rendu la 9ème Nationale très difficile.  

Rigi 2
Déjà raide jusqu'au poste de départ.

Les chutes de neige et le brouillard intense ont rendu la tâche encore plus difficile et il n'était pas aisé de prendre du temps pour étudier les cheminements exigeants. Malgré le mauvais temps, il régnait une ambiance positive à l’arrivée et sous la spacieuse tente qui servait de centre de course à Rigi Staffel. De l’avis des organisateurs, la flexibilité et le soutien des chemins de fer du Rigi se sont révélés particulièrement précieux. Ils se sont déclarés spontanément prêts à mettre en place un transport par navette jusqu'au départ, afin que les participants puissent rester au chaud pendant quelques minutes.

 

La surprise de la journée n'a pas été le temps mais Ueli Werren de Riedstätt. Le Bernois, âgé de 23 ans, s’est imposé dans la catégorie élite chez les hommes. Sur une longue distance raccourcie, il devance de 3:48 minutes le champion du monde junior Joey Hadorn. Le prometteur U. Werren a couronné sa saison, au cours de laquelle il est monté en puissance. Le terrain préalpin entre Rigi Kulm et Rigi Staffel, avec une alternance de zones grossières et des parties fines, ainsi que des ascensions et des descentes parfois abruptes, semblait être adapté à U. Werren. Derrière U. Werren et J. Hadorn, Simon Hodler de l'OLG KTV Altdorf a terminé troisième.

 

Rigi 2
De longs choix de cheminements.

Chez les dames, la victoire est revenue comme la veille à Sabine Hauswirth, qui a célébré un doublé au Rigi. Comme samedi, elle a marqué la course de son empreinte. Avec une fin de course extrêmement rapide, La Bernoise de 30 ans, a devancé Simone Niggli. Un moment devant, S. Niggli avait dû abandonner la tête après une perte de temps dans la partie intermédiaire. La Zurichoise Paula Gross a fini au 3ème rang, une place qu’elle a occupé du premier poste jusqu’à l’arrivée.

 

Resultats

HE ( 9.0 km, 535 m, 25 Po.): 1. Ueli Werren (Riedstätt) 1:04:58. 2. Joey Hadorn (Fahrni b. Thun) 1:08:46. 3. Simon Hodler (Haldi) 1:09:10. 4. Pascal Buchs (Les Hauts-Geneveys) 1:09:25. 5. Noah Zbinden (Münchenstein) 1:10:04. 6. Alain Denzler (Truttikon) 1:10:52
DE ( 6.5 km, 380 m, 15 Po.): 1. Sabine Hauswirth (Kirchenthurnen) 55:16. 2. Simone Niggli (Münsingen) 55:54. 3. Paula Gross (Richterswil) 1:00:14. 4. Martina Ruch (Eggiwil) 1:02:16. 5. Julia Gross (Zürich) 1:02:50. 6. Silje Ekroll Jahren (Bern) 1:03:22
H20 ( 9.0 km, 535 m, 25 Po.): 1. Florian Attinger (Adliswil) 1:13:11. 2. Silvan Ullmann (Nidau) 1:15:24. 3. Adrian Köpfli (Wolhusen) 1:16:50. 4. Timo Suter (Baden-Rütihof) 1:16:56. 5. Nicolas Müller (Thun) 1:17:11. 6. Mathias Blaise (Lentigny) 1:18:39.
D20 ( 6.5 km, 380 m, 15 Po.): 1. Simona Aebersold (Brügg BE) 57:15. 2. Valerie Aebischer (Schmitten FR) 59:11. 3. Sofie Bachmann (Reigoldswil) 1:02:42. 4. Katrin Müller (Beinwil am See) 1:02:45. 5. Tanja Haefeli (Huttwil) 1:08:29. 6. Mara Brügger (Hünibach) 1:10:29. 

(Texte: OLG Goldau | Photos: OLG Goldau)

RSS Feed