Même une légère pluie n'a pas empêché Gion Schnyder de surpasser le meilleur résultat de Lukas Stoffel en Coupe du monde. Schnyder a réalisé une performance extraordinaire sur la moyenne distance avec départ en masse, qui a été récompensée par le bronze ! Battu uniquement par Erik Rost (SWE) et Audun Heimdal (NOR). Delia Giezendanner (W17) est également montée sur le podium : l'argent était la récompense méritée pour une course pleine d'entrain. 5ème place pour Gian Andri Müller en M17, 6ème place pour Corsin Boos en M20.

Gion Schnyder a rendu la course passionnante et même extrêmement excitante ! Après les trois boucles, qui se sont déroulées sur un plateau du Vallsberget au-dessus du Lindbäcksstadion, quatre athlètes étaient en tête, dont 

2019 Podium Middle

Schnyder. Lors de la descente sur le réseau de pistes de scooters fines à travers la forêt claire jusqu'au stade, le quatuor de tête a commis une erreur qui a provoqué le regroupement de sept athlètes juste avant l'entrée du stade. Schnyder pouvait encore prétendre à la deuxième place dans ce tram emmené par  le Russe Lamov et ainsi prendre le dernier poste derrière Erik Rost (SWE).

Rost a réussi à prendre la tête malgré avoir perdu un ski en descente, qu’il a pu remettre. Derrière Schnyder, le Norvégien Audun Heimdal a pu dépasser le Suisse juste avant l’arrivée grâce à de très bons skis. « C’est probablement la plus belle journée ski-OL de ma vie », a déclaré Gion Schnyder, fou de joie après l’arrivée. « J'ai dû tellement souffrir tout au long de la saison pour ce succès. Même jeudi et vendredi, j'avais très mal et je ne pouvais vraiment récupérer que le soir ! 

2019 WSOC Middle M BlomgrenSWE LamovRUS SchnyderSUI KartenwechselC'était un si beau ski-OL avec beaucoup de petites pistes de scooters fines dans la partie supérieure. J'ai pris les bonnes décisions, mais j'étais souvent seul et je n'ai rejoint Erik Rost (SWE), Andrey Lamov (RUS) et Linus Rapp (SWE) que dans la deuxième partie de la troisième boucle.

Gion Schnyder est donc devenu le premier Suisse à remporter une médaille individuelle à Ski-OL en Coupe du Monde.

Lukas Deininger a été très bon sur la première boucle à sa grande surprise. Mais ensuite, de plus en plus de petites erreurs lui ont fait perdre le contact et il a couru pratiquement le reste de la course tout seul. « Décevant mais instructif », a commenté Deininger 28ème de la moyenne distance.

Un rayon de soleil avec Delia Giezendanner : l’athlète de Coire a fait valoir ses qualités de skieuse de fond associées à une technique de carte sûre. La médaille d'argent était la récompense méritée. 

2019 EYSOC Middle W FlowerCeremony DeliaGiezendannerSUI IuliiaKhrennikovaRUS ValeriaSaraninaRUS« Après avoir skié plus ou moins seule sur les deux boucles à travers la forêt de pins clairsemée, je me suis retrouvée dans la descente vers le stade dans une courbe à droite », a-t-elle déclaré après l'arrivée. « Quatre postes avant l’arrivée, les athlètes devant moi ont essayé de sortir de la piste et de prendre une piste de scooter étroite. Les premières sont tombées et les suivantes sont tombées sur elles ! J'ai donc pris la piste d'à côté et j'ai réussi à conserver ma place sur le podium ». Alina Niggli, ravie pour Delia, a couru toujours en contact avec les autres coureuses et ne pouvait qu'espérer qu'elles commettraient des erreurs. « Ce qui malheureusement ne s'est pas passé », a déclaré Niggli avec un léger regret, mais elle était heureuse d'être sixième avec un diplôme. Elin Neuenschwander s'est à nouveau battue sur le terrain inconnu de la Suède et a dû se contenter de la 28ème place.

Chez les hommes, Gian Andri Müller a enfin trouvé son rythme. « Dans cette compétition, j'ai failli rater un poste, ce qui m'a coûté environ 40 secondes », a déclaré Müller soulagé. Le 5ème rang  et un diplôme pour lui étaient 

2019 EYSOC Middle W DeliaGiezendanner Silber Start1comme une victoire après sa chute sur la longue distance et le sprint. Pour son frère Corsin, avec environ 10 minutes de retard lors du premier changement, la compétition était déjà jouée pour lui et il a terminé au 27èmerang. Malheureusement, son coéquipier Jan Lauenstein a fait une erreur de poste et lui a fait perdre son rêve d’un bon classement. 

Chez les juniors, ce n’est pas Nicola Müller mais Corsin Boos, qui a été le meilleur Suisse. Derrière le dominateur Jörgen Baklid (NOR), 9 athlètes environ se sont battus pour les médailles restantes. « Après un départ totalement manqué avec une chute, j'ai remonté le peloton par l’arrière », a déclaré Boos à l'arrivée. « J'étais complètement seul, ce qui n'était pas forcément un inconvénient ». Troisième après la première boucle,  il perdit un peu de temps à la seconde puis courut dans le grand groupe de chasse dans la descente vers le stade. « Quand j'ai vu le grand favori Baklid loin 

2019 JWSOC Middle Men CorsinBoos Fight for place 6th 3

devant moi, j'ai deviné que le classement devait être bon ». A la lutte avec le Russe Sazikyn pour le dernier diplôme, il manquait finalement le bronze pour 18 secondes. « Si la deuxième boucle était un peu mieux ... », Boos a fait un bilan plutôt positif de ses performances aujourd'hui. Nicola Müller a été classé 12ème, les deux Bernois Severin Müller et Andri Jordi ont terminé respectivement 28ème et 31ème.

Lea Widmer (12ème) et Eliane Deininger (18ème) avaient l'air plutôt impuissantes à l'arrivée. « Je n’ai commis aucune erreur », a dit Deininger, « où j'ai perdu du temps, c'est inexplicable pour moi ».  Lea Widmer était dans le même cas. Natalja Niggli a couru une solide course en finissant à la 25ème position : « C'était tout simplement trop de ski de fond à mon goût ».  Flurina Müller a vécu une journée noire. Après avoir perdu énormément de temps au premier poste, elle a fini avec presque une demi-heure de retard sur la gagnante. 

Link zu den Resultaten

Link zur Veranstaltung

(Texte: Martin Gygax  photos: Christian Aebersold/Martin Gygax)

RSS Feed