Lors de la dernière journée des championnats de ski-O, les Suisses ont à nouveau convaincu avec trois médailles. L'équipe de relais des jeunes avec Jan Lauenstein, Corsin Müller et Flavio Ehrler a même remporté l'or. Les deux équipes juniors avec Natalia Niggli, Delia Giezendanner et Alina Niggli ainsi qu'Andri Jordi, Lavio Müller et Joel Messerli ont remporté le bronze.
2021 eysoc staffel podest
Flavio Ehrler, Corsin Müller et Jan Lauenstein
La médaille d'or chez les jeunes n'est que la deuxième médaille d'or de la Suisse en relais lors de championnats internationaux. La dernière médaille d'or en relais a été remportée par Marc Lauenstein, l'oncle de Jan, Remo et Boris Fischer il y a 21 ans. Jan Lauenstein a réussi une bonne course. "Malheureusement, je n'étais plus trop concentré sur le dernier poste avant le stade. Cela m'a coûté environ une minute". Lauenstein a transmis le relais en quatrième position à Corsin Müller, à seulement 46 secondes du leader. "J'ai réussi une très bonne course. Je n'ai fait aucune erreur". Cela lui a permis de réduire un peu l'écart et de dépasser l'Estonie et la Lettonie. Flavio Ehrler a donc pris le départ en deuxième position. "J'ai eu du mal juste au premier poste, ensuite c’est bien allé. Lorsque j'ai pu dépasser le dernier concurrent, j'ai su qu'il me suffisait de bien finir. Physiquement, j'aurais été prêt pour un sprint." Mais ce n'était pas du tout nécessaire, puisqu'il a pu franchir la ligne d'arrivée en premier avec une avance de plus d'une minute.

Première médaille en relais  pour les filles en catégorie juniors
2021 jwsoc staffel damen podest
Natalja Niggli, Delia Giezendanner, Alina Niggli
La Suisse ne pouvait aligner une équipe de relais en W17, mais elle avait inscrite deux équipes féminines chez les juniors. Natalja Niggli, pour Suisse 1, a pris un bon départ. A mi-course, elle a perdu le contact avec l'équipe de tête à cause d’une erreur dans le choix de l'itinéraire. En cinquième position, elle a pu passer le relais à Delia Giezendanner. "J'ai pris un très bon départ et j'ai rattrapé deux concurrentes. Cela m'a beaucoup surpris, alors malheureusement, j'ai tout de suite fait une erreur. Dans l'ensemble, je n’étais pas tout à fait dans à la course". La dernière relayeuses, Alina Niggli, est partie en quatrième position. "J'ai réussi à me hisser rapidement à la troisième place, puis je me suis retrouvé tout seule tout le temps. J'ai réussi une course propre sans grosses erreurs". La première médaille suisse (bronze) en relais juniors est ainsi devenue une réalité.
La deuxième équipe a longtemps été très performante. Flurina Müller a réussi une course sans faille, de sorte qu'elle a même pu passer le relais avant Suisse 1. La jeune orienteuse Justine Hamel a également fait une bonne course, ce qui lui a permis de lancer la dernière relayeuse Elin Neuenschwander à la deuxième place. Bien qu'elle ait été rapidement dépassée par Alina Niggli, elle a réussi une bonne course.  Elle a finalement terminé à la sixième place.

Une médaille surprenante chez les juniors
2021 jwsoc staffel herren
Transmission du relais de Andri Jordi à Lavio Müller
La plus surprenante des trois médailles est celle des juniors. Suite au forfait de Gian-Andri Müller pour cause de maladie, Andri Jordi était le seul junior restant dans l'équipe suisse. L'équipe de relais junior a donc été complétée par les deux jeunes Joel Messerli et Lavio Müller, qui participaient tous deux pour la première fois à des compétitions internationales. Andri Jordi - qui a couru sa dernière course en tant que junior - a perdu le contact avec les trois meilleurs après une erreur dans la partie initiale. "Après, j'ai pu remonter, mais j'ai immédiatement fait une autre erreur. J'étais donc seul pour le reste de la course". Il a franchi la ligne d'arrivée en quatrième position. Mais devant lui, il y avait l'équipe finlandaise, qui n'a pas été classée sur le deuxième parcours parce qu'elle avait pris une mauvaise carte. Le jeune Lavio Müller, 14 ans, a été désorienté au début par une piste qui a été cartographiée différemment de ce qui était prévu. "J'ai ensuite couru avec l'Estonien qui m’a tiré, mais a quand même fait des erreurs, ce qui m'a permis de passer le relais en troisième position". Joel Messerli a été surpris de partir en si bonne position, mais il ne s'est pas affolé. "Au premier poste, j'ai raté une piste. Après, cependant, j'ai pu me concentrer. Comme je ne savais pas pendant la course que les Finlandais n'étaient pas classés, j’ignorais que nous étions sur le podium. J'ai donc été surpris que tout le monde dans le stade crie si fort pour moi, c’était trop pour un diplôme. C’est encore plus beau si c’est pour une médaille de bronze".

Bonne expérience dans le relais sprint
2021 wsoc sprintrelay
Eliane Deininger et Nicola Müller
Contrairement aux coureurs juniors, l'élite a pris le départ aujourd'hui pour un relais sprint. Eliane Deininger et Nicola Müller ont participé à ce format d’épreuve pour la première fois. Ils ont terminé la course à la septième place. Eliane Deininger a fait trois parcours constants. "C'était certainement une super expérience pour l'avenir aussi en termes de départ en masse. A chaque tour, j'ai eu une position de départ différente et j'étais toujours avec d'autres concurrentes". Nicola Müller a également apprécié le format. "J'ai trouvé très excitant de courir un relais sprint pour une fois. J'ai beaucoup appris sur la façon de courir tactiquement. Physiquement, je n'ai pas fait aussi bien que la veille. J'attends avec impatience les prochains relais de sprint avec Eliane". La grande gagnante de ce championnat du monde a été Daisy Kudre. L'Estonienne a remporté deux médailles d'or, une d'argent et une de bronze lors de ces championnats du monde à domicile. La petite amie de Gion Schnyder avait fait une partie de la préparation avec l'équipe suisse.

Excellent bilan suisse
Avec quatre médailles individuelles et trois en relais, il s'agit du meilleur résultat suisse à ce jour dans ce type de compétition. Les médailles individuelles de Nicola Müller (3ème élite moyenne distance), Alina Niggli (3ème junior sprint), Corsin Müller (2ème jeunesse moyenne distance) et Elin Neuenschwander (3ème jeunesse moyenne distance) sont réparties sur quatre coureurs différents et de différentes tranches d'âge. Cela montre le potentiel de l'équipe actuelle. 

(Texte Annetta Wenk, photos Christian Aebersold)


Classement élites: https://eventor.orienteering.org/Events/ResultList?eventId=7177&groupBy=EventClass
Classement inofficiel juniors/jeunes: https://eventor.orienteering.org/Events/ResultList?eventId=7177&groupBy=EventClass
Photos: https://www.swiss-orienteering.ch/de/medien/medienfotos/medienfotos-2021/ski-ol-2021/elite-wm-junioren-wm-jugend-em-kaeaeriku-24-28-2-21.html
Site de l'organisateur: https://wsoc2021.peko.ee
Live-Center: https://orienteering.sport/event/world-ski-orienteering-championships-2021/welcome/
RSS Feed