Imbattable Nicola Müller: après l'or en sprint, il s'impose aussi sur la moyenne distance avec départ groupé. Il gagne avec 16 secondes sur le russe Igor Linkevich. Lea Widmer est quatrième, à seulement 12 secondes de la médaille.

Météo magnifique pour cette middle avec départ groupé. Pour une fois la forme de la course n'était pas celle d'un One-Man-Relay, mais d'une course en ligne, avec des farfalles.

20160302 EYSOC Middle NicolaMüller2 byThierryJeanneret Web
Nicola Müller (Foto Thierry Jeanneret)
Mauvais départ pour Nicola Müller: «Dans la première farfalle je suis parti du mauvais côté, ce qui m'a couté 40 secondes.» 
Grâce à sa forme physique, il arrivait à gommer son retard sur la tête de la course. «Dans la deuxième farfalle j'ai pu distancer les autres d'une dizaine de secondes. Le plus dur était fait et j'ai pu ramener la victoire sans trop de soucis», résume Müller les phases décisives de la course. Sa marge sur la ligne d'arrivée sera de 16 secondes pour son deuxième or en 24 heures. 

Encore une excellente course pour Lea Widmer, qui rate la médaille pour 12 petites secondes. «Le tempo était très soutenu dès le début, mais j'ai pu suivre», affirme la zurichoise. «Vers la fin, dans les montées, j'ai vu que j'avançais bien. Dans le sprint final j'ai donc tout donné et doublé une norvégienne.
20160302 EYSOC Middle LeaWidmer byCA Web
Lea Widmer (Foto Christian Aebersold)
 Je n'ai pas loupé le bronze, mais conquis la 4ème place.» Nouveau diplôme donc pour Widmer, après celui de la veille.

Le troisième meilleur résultat est encore une fois celui de Natalja Niggli, 14ème en W17. «J'ai eu quelque problème à répérer le premier poste sur la carte. A part ça je suis très satisfaite de ma course souligne la suissesse qui réside dans le Jura français. Juste derrière Eliane Deininger, qui a eu du mal dans les premières phases à suivre sur la carte: „Suis après entrée dans la carte et j'ai pu poursuivre avec aisance.“ Riina Jordi (21.) est assez satisfaite de sa course, mais vers la fin elle n'a pas trouvé la force pour doubler quelques concurrentes.

En U17 le débutant Corsin Boos termine 18ème. «Une bonne course, mais sur les tirées les plus longues je n'arrivais pas à suivre». Derrière lui au classement on retrouve Severin Müller. Au départ il était tout derrière et dans la première montée il a dû attendre son tour. «Vers la fin c'était très dur, et j'ai dû me battre pour garder le contact», analyse le bernois. Il est suivi au classement par Gian-Andri Müller (23.).

Le meilleur résultat en U20 est pour Noel Boos (21.): «Le parcours n'était pas difficile. Mais le tempo très élevé a rendu la course exigeante, du point de vue de la technique d'orientation et du ski dans les descentes.» Satisfait également Lukas Deininger (25.), qui a pu exploiter sa force physique et tenir tête aux meilleurs. Après une chute de plusieurs concurrents, il était limite, ce qui l'a déconcentré, avec une grosse faute à la clé. Lars Beglinger (33.) a perdu le contact sur la longue tirée au premier poste. Bonne course par la suite, avant qu'une fixation ne tombe à l'avant-dernier poste, en obligeant Lars à terminer sa course sur un seul ski.

Course trépidante, dure, mais amusante, comme le résume Noel Boos: «Avec autant de nouvelle neige, le risque d'y planter un ski et se retrouver à terre était très grand. On doublait tout le temps des concurrents tombés et il fallait faire très attention de ne pas enfourcher leurs skis.»

Très satisfait l'entraineur Rolf Friederich: «On a vu à nouveau un grand esprit d'équipe et on a pu en partie encore améliorer les résultats de la veille. Tout le monde a agi selon l'hymne de la manifestation „Never give up“: Lea s'est battue jusqu'au bout pour une médaille; Lars Beglinger a terminé sa course sur un seul ski.» Prochaine course jeudi, après un jour de repos avec la découverte du biathlon. (Text Annetta Schaad, Fotos Christian Aebersold/Thierry Jeanneret)

Résultats
http://www.skio2016.at/eysoc-2016 
http://www.skio2016.at/jwsoc-2016 
RSS Feed