Lors de la 8ème Nationale sur le Rigi, les 1547 coureurs ont vécu une course sprint particulière : les tours de rochers d’un mètre de haut, les tunnels entre les rochers, un terrain de mini-golf et l’échelle 1:5000, inhabituelle pour une course en forêt, ont provoqué d’une part l’étonnement que l’on a pu voir sur les visages et d’autre part des erreurs de plusieurs minutes. Les discussions animées à l’arrivée et sur le trajet de retour au centre de course dans le Rigi-Bahn ont montré en tout cas que tout le monde avait vécu quelque chose de spécial.

Rigi 2
Passage entre les rochers...

Pour réussir sa course, il était essentiel de rester calme et patient. Il était important de ne pas être pressé par le terme "sprint", mais de pouvoir prendre suffisamment de temps pour la lecture la carte.


D'une course très intéressante autour de Rigi Kaltbad, la gagnante de la catégorie élite féminine, la Bernoise Sabine Hauswirth, satisfaite de sa course, a déclaré à l’arrivée: "C'était très impressionnant de marcher entre ces énormes rochers. J'ai perdu 4-5 secondes à quelques reprises, mais j’ai pris du plaisir et avec les nombreuses descentes, le terrain me convenait bien ». Grâce à une fin de course positive, S. Hauswirth a réussi à garder 6 secondes d’avance sur la deuxième Simone Niggli. Sur une section plus longue, juste avant l'arrivée, S. Niggli a perdu 18 secondes sur S. Hauswirth qui remporta ainsi la victoire. Malgré un refroidissement, Julia Gross prend la troisième place, mais à plus d’une minute des deux premières. 

Rigi 2
...rapidité...



Le verdict chez les hommes était plus clair: le champion de sprint Daniel Hubmann s’est imposé avec 45 secondes d'avance sur Noah Zbinden. « Au poste 10, je suis arrivé dans une impasse entre deux blocs, où je perds beaucoup de temps, mais sinon cela s’est bien passé. Bien sûr, on pourrait chercher partout des secondes dans un tel terrain si détaillé, mais je me suis fait plaisir » a dit D. Hubmann après sa course. De façon assez surprenante, le Bâlois Noah Zbinden a pris la deuxième place. Le coureur du cadre est dans sa première saison d'élite et revenait de blessure. Une course très solide et constante est la clé de sa réussite. Juste deux secondes derrière N. Zbinden, Alain Denzler prend la troisième place. Il a également perdu beaucoup de temps au poste 10 et de précieuses secondes sur le chemin pour aller au dernier poste.



Rigi 4
...et lecture précise de carte.

Au final, il n'y a pas eu de surprise, les élites ont clairement dominé les juniors, qui ont couru le même parcours. Une deuxième course nationale aura lieu demain sur le Rigi, avec une longue distance entre Rigi Kulm et Rigi Klösterli, raccourcie pour les catégories élites.



Résultats

DE ( 1.8 km, 60 m, 15 Po.): 1. Sabine Hauswirth (Kirchenthurnen) 12:56. 2. Simone Niggli (Münsingen) 13:02. 3. Julia Gross (Zürich) 14:05. 4. Martina Ruch (Eggiwil) 14:13. 5. Silje Ekroll Jahren (Bern) 14:40. 6. Laura Ramstein (Muttenz) 15:13. 7. Katja Gygax (Bern) 15:17

HE ( 2.0 km, 98 m, 17 Po.): 1. Daniel Hubmann (Bremgarten b. Bern) 12:42. 2. Noah Zbinden (Münchenstein) 13:27. 3. Alain Denzler (Truttikon) 13:29. 4. Ueli Werren (Riedstätt) 13:42. 5. Sebastian Baumann (Fällanden) 13:52. 6. Remo Ruch (Eggiwil) 14:06.

D20 ( 1.8 km, 60 m, 15 Po.): 1. Simona Aebersold (Brügg BE) 13:49. 2. Sofie Bachmann (Reigoldswil) 14:40. 3. Katrin Müller (Beinwil am See) 15:06. 4. Saskia Buchmüller (Rünenberg) 15:21. 5. Valerie Aebischer (Schmitten FR) 16:07. 6. Marcia Mürner (Bronschhofen) 16:16.

H20 ( 2.0 km, 98 m, 17 Po.): 1. Andrin Bieri (Saland) 14:48. 2. Silvan Ullmann (Nidau) 14:55. 3. Timo Suter (Baden-Rütihof) 14:57. 4. Nicolas Müller (Thun) 15:06. 5. Florian Attinger (Adliswil) 15:10. 6. Mathias Blaise (Lentigny) 15:48.

(Texte: OLG Goldau | photos: OLG Goldau)

RSS Feed