Les Championnats du monde juniors se sont terminés de manière un peu décevante pour les Suisses. Les filles, toujours en course pour une victoire au temps intermédiaire, ont dû se contenter d’un diplôme. Les garçons finissent aux places huit et neuf. 

Comme souvent, le relais féminin des JWOC a été dramatique. En raison des nombreuses fautes, les positions ont souvent changé et la course est restée ouverte jusqu’au bout, mais avec un mauvais scénario final pour les Suissesses.

Lea Widmer a couru le premier relais dans l’équipe 1. Après un départ hésitant, la Zurichoise est remontée et elle a donné le relais à Elena Pezzati en cinquième position. Sur le deuxième tracé, la Tessinoise a été la plus sûre pendant un long moment. Elle a pris la tête, mais faibli un peu sur la fin pour donner le relais à Simona Aebersold en troisième position, derrière la Suédoise et la Russe.

Sur la longue distance, Simona Aebersold avait dominé ses concurentes. Dans ce relais, Aebersold a eu un mauvais jour. Après une longue tirée, elle arrivait en tête au premier poste, mais perdait beaucoup de temps dans la zone du poste. Au cinquième poste, elle était à nouveau en tête, mais au dixième poste elle perdait son orientation et d’autres équipes l’ont dépassée. C’était la faute de trop pour la course aux médailles. Au final, c’est une décevante sixième place.

L’équipe 2, composée de Anja Probst, Elisa Bertozzi et Eliane Deininger, était encore en course pour un diplôme peu avant la fin. Un très bon neuvième rang a récompensé la jeune athlète de 18 ans.

Les garçons en retard depuis le début

Pour les garçons, trop de fautes pour espérer un diplôme ou une médaille. Le plus jeune, Fabian Aebersold, a répondu aux attentes en ne commettant pas d’erreur. Avec sa bonne course dans le deuxième relais, il a transmis le témoin pour l’équipe 2 proche des médailles. Les derniers relayeurs des autres nations étaient trop forts pour Chamuel Zbinden qui a perdu trop de temps aux fourchettes des postes trois et quatre.

Tino Polsini, premier coureur de l’équipe 1, a pris un bon départ, mais il a aussi eu de la peine aux fourchettes. Le deuxième coureur, Nicola Müller, a perdu du temps au premier poste et il a dû se battre ensuite.

Reto Egger s’est élancé sur le deuxième parcours pour l’équipe 1. Il a également perdu du temps au premier poste. Ensuite, le Zurichois a montré tout son potentiel pour essayer de rattraper ses concurrents, mais le retard était trop important. Timo Suter, le leader de l’équipe, a aussi perdu du temps avec plusieurs fautes. Les garçons ont fini 8ème et 9ème. Les Championnats du monde juniors se terminent de manière légèrement décevante pour une délégation suisse peu expérimentée. On retiendra néanmoins comme points positifs : les deux médailles de Simona Aebersold en sprint et longue distance et le bon résultat d’ensemble sur le sprint.

(Texte: Yann Schlegel, photo: Christian Aebersold)

RSS Feed