Eskil Kinneberg de Norvège a remporté la moyenne distance dans le parc national de Gauja proche de Sigulda. Les Suisses ont livré de très belles performances : argent pour Daniel Hubmann, bronze pour Florian Howald et un diplôme pour Matthias Kyburz qui termine à la quatrième place !

Troisième journée des Championnats du monde élite en Lettonie et médailles n°5 et 6 pour l’équipe de Suisse. Au terme d’une course serrée avec des changements constants au niveau des leaders, seules quelques secondes ont départagé les trois médaillés : Matthias Kyburz termine à 23 secondes du nouveau champion du monde de la discipline Eskil Kinneberg – et remporte « seulement » un diplôme !

Daniel Hubmann et Florian Howald sont quant à eux sur le podium. Daniel Hubmann a remporté sa 26ème médaille en championnats du monde (sa dixième d’argent) tandis que c’était la toute première pour Florian Howald. « Bien sûr c’est super de gagner une médaille. Mais quand je vois le peu qui m’a manqué pour l’or, je me dis que mon mauvais départ est bien dommage », a livré Daniel Hubmann. Après des problèmes au premier poste, il a eu de la peine à se mettre dans la course et a, à ce moment-là, perdu de précieuses secondes.

18 WOC Medaillen Herren M

Florian Howald sur un petit nuage

« On rêve toujours d’une course parfaite, mais personne ne sait si il y parviendra un jour », a livré Florian Howald très content d’avoir remporté sa première médaille en Championnats du monde. « Je suis tout de suite bien rentré dans la course, comme nous l’avait conseillé François Gonon », a ajouté Florian Howald. En entendant qu’il était en tête lors du passage intermédiaire, il est devenu un peu nerveux. Comme il était à la limite physiquement, il a perdu quelques secondes sur la fin. « C’est un pas de plus que j’ai fait vers les tous meilleurs », a continué Florian Howald.

A l’inverse, Matthias Kyburz s’est montré moins enthousiaste : après des problèmes aux postes 1 et 7, il était vraiment en retrait des meilleurs niveau temps. Il a ensuite fait une bonne fin de course et s’est assuré le quatrième rang. Un rang qui décevrait un coureur tel que lui. « Malgré tout, j’ai toujours confiance en mois après ces deux premières courses. En effet, lors de la deuxième partie de course de la moyenne distance, j’ai remarqué que je pouvais le faire. C’est pourquoi je suis confiant pour le relais », a livré Matthias Kyburz.

18 WOC Kyburz M

Fabian Hertner a fait preuve de malchance lors de sa course : après plusieurs grosses erreurs, il a terminé à la 38ème place avec un retard de 6min21.

(Texte: Roger Baumann/Martin Gygax ; photos: Rémy Steinegger)


Lien vers le site internet
Lien vers les résultats

 

 

RSS Feed