Une autre course sensationnelle de Simona Aebersold. Après la médaille de bronze sur la longue distance, elle remporte l’argent avec un écart minime sur la Suédoise Tove Alexandersson. Sabine Hauswirth se classe à la 6ème place à 3 secondes du bronze et Elena Roos termine 28ème.


2019 WOC MF AebersoldLa moyenne distance a été une question de secondes. Simona Aebersold, après sa troisième place sur la longue distance, s'est montrée encore plus forte et n’a finalement terminée qu’à cinq secondes de l'or. Un kilomètre avant l'arrivée, elle avait 10 secondes d'avance sur la Suédoise Tove Alexandersson. Celle-ci a réussi encore pu augmenter le rythme sur la boucle finale pour remporter sa deuxième médaille d'or de ces Championnats du monde en Norvège.

Simona Aebersold a parlé d'un parcours très réussi, même si elle a fait une petite erreur. « C'est incroyable. Il y a un an, j'espérais encore une place de départ aux Championnats du monde, aujourd'hui je monte pour la deuxième fois sur le podium », a déclare la Bernoise. Son grand objectif est les Championnats du monde à domicile en Suisse, où elle rêve d'une médaille d'or. Ce matin, les WOCC 2023 en forêt ont été attribué à Flims.

Sabine 2019 WOC MF Hauswirth Hauswirth a également réalisé une bonne performance sur le parcours de 5,5 kilomètres. Elle remporte son deuxième diplôme de ces Championnats du monde avec une sixième place après avoir terminé cinquième sur la longue distance. « Il y avaient de nombreux changements. Les parties sur lesquelles le rythme devait être soutenu alternaient avec des passages techniquement exigeants. Là, j'ai pris le temps nécessaire pour éviter les erreurs ».  En raison d’hésitations mineures, elle a dû ralentir le rythme plusieurs fois pendant quelques secondes. Cela lui a finalement coûté la médaille, car elle n'a manqué le podium que de trois secondes.

La course des femmes a été caractérisée par des écarts de temps extrêmement courts. Venla Harju (FIN) et Natalia Gemperle (RUS), qui vit en Suisse, terminent dans le même temps à la troisième place. A seulement deux secondes du bronze et une seconde devant Sabine Hauswirth, la Norvégienne Anne Margrethe Hausken Nordberg s'est classée à la 5ème place.

La Tessinoise Elena Roos, la troisième Suissesse au départ, a fait rapidement une erreur qui lui a coûté beaucoup de temps. Elle a terminé 28ème au classement final.

 

Lien vers les WOC 2019
Lien vers les résultats, GPS et cartes

RSS Feed