Cet après-midi, la manche de Coupe du monde s’est terminée par un sprint dans la vieille ville de Laufon. L'équipe suisse, avec une solide performance, monte trois fois sur le podium : Elena Roos deuxième, Simona Aebersold et Matthias Kyburz troisièmes.

Après un sprint à élimination directe pour la première fois en Suisse, le sprint classique dans la vieille ville de Laufon a marqué cet après-midi la fin de la Coupe du monde à domicile de cette année. Tous les athlètes suisses se sont qualifiés pour la finale A lors de laquelle ils ont montré leur force : chez les femmes, quatre athlètes se retrouvent dans le top dix, tandis que chez les hommes il y en a même eu cinq. Elena Roos, Simona Aebersold et Matthias Kyburz sont montés sur le podium.

Elena Roos a parcouru les 3,6 kilomètres en 14:34 minutes et termine deuxième, à 16 secondes derrière la Suédoise Tove Alexandersson. « Je n'aurais pas pu faire mieux. J'ai fait une course parfaite et je suis ravie de ma deuxième place ». La décision pour la troisième place était serrée. Avec 43 secondes de retard sur le temps de la gagnante, Simona Aebersold monte sur le podium pour la deuxième fois cette semaine. La jeune femme de 21 ans n'a pas choisi la meilleure route dans la dernière partie et a perdu quelques secondes. « Je suis ravie de tout le week-end. Aujourd'hui, j'étais physiquement à la limite et j'ai senti les derniers jours de compétition dans mes jambes » a dit Aebersold. Trois secondes seulement derrière, sa coéquipière Sabine Hauswirth est en 5ème position, Paula Gross est en 10ème position.

La décision chez les hommes était plus serrée. Yannick Michiels (BEL), spécialiste du sprint, a remporté la course de quatre kilomètres avec un temps de 13:29 minutes et seulement deux secondes d'avance sur Kristian Jones (GBR). Le Suisse Matthias Kyburz a terminé troisième à 14 secondes du vainqueur. C'était la première fois qu'il montait sur le podium d'une course de Coupe du monde cette saison et après une période difficile due à une blessure, le Fricktaler est particulièrement heureux de sa position sur le podium aujourd'hui : « L'ambiance était excellente et devant la foule locale, il est particulièrement agréable d'être sur le podium ». Après un bon départ, il était à la limite physiquement, ce qui lui a fait perdre sa concentration pendant un court instant et commettre quelques incertitudes techniques. Joey Hadorn et Daniel Hubmann se classent cinquième ex-aequo avec 34 secondes de retard. « Bien sûr, j'aurais espéré un peu plus » a  dit Hubmann, qui a fait une petite erreur et perdu des secondes précieuses dans cette course extrêmement serrée. Andreas Kyburz et Christoph Meier terminent à égalité en neuvième position.

La course de sprint a conclu la troisième manche de la Coupe du monde. Fin octobre, la finale de la Coupe du monde de course d'orientation aura lieu à Guangzhou (Chine). Deux compétitions, une moyenne distance et un sprint, sont au programme. Si le vainqueur de la Coupe du monde féminine est connu en la personne de Tove Alexandersson (SWE), la décision chez les hommes reste ouverte : le leader actuel Gustav Bergman (SWE) ainsi que le deuxième Olav Lundanes (NOR) et le troisième Daniel Hubmann ont toujours des chances de remporter le titre.

L'équipe suisse va maintenant continuer avec un camp d'entraînement de sprint en France avant les Championnats du monde militaire (CISM) et la finale de la Coupe du monde en Chine.

Site de l'organisateur

Livecenter de l'IOF

Texte: Annalena Schmid, photos: Rémy Steinegger

RSS Feed