Eisenbahner Europameisterschaften gr
La délégation suisse

C'est avec 7 médailles et la victoire au classement des nations que la délégation suisse des chemins de fer est revenue de Biélorussie.

Ceci malgré le fait que Michael Naef, tombé malade lors du voyage, n'ait pas pu concourir. Nous nous attendions à des courses bien organisées sur le plan technique et sur de nouvelles cartes très détaillées. Seuls les nombreux postes dans les dépressions, qui n'étaient pas visibles, nous ont causé des difficultés.

Les championnats internationaux ferroviaires de Brest (Biélorussie) ont été ouverts par un sprint couru partiellement en forêt et dans un parc. Le terrain, fraîchement cartographié, mettait tout le monde à égalité.

Fabienne Jakob, Elias Gemperli et Thomas Huber ont remporté une médaille d'argent. Elias Gemperli n'était qu'à une seconde du vainqueur bulgare Ivalio Kamenarov. Fabienne n'était également qu'à 22 secondes de la Bulgare Andrea Dykosova, qui avait déjà participé à la Coupe du Monde. Fabienne a fait une erreur et a perdu une minute. Thomas Huber s'est classé deuxième sans grosse erreur en H45 avec un écart de 40 secondes sur le Britannique Martin Ward. Michele Ren a terminé quatrième en H45.

Sur la longue distance, Fabienne Jakob et Thomas Huber ont remporté une autre médaille, cette fois une médaille de bronze. Silvia Frey a également remporté la médaille de bronze en D45. Pratiquement personne n'a réussi à s'en sortir sans faire d'erreur. Les nombreux marécages n'étaient pas visibles à cause de la sécheresse. 

Les courses de relais de la troisième journée de compétition ont été très passionnantes. Elles ont eu lieu dans une partie de la forêt avec moins de marécages, mais plus de dépressions. Dans la compétition féminine, Anna Naef a été la première à revenir de la forêt. Malheureusement, Silvia Frey a cherché un peu et a passé la main à Fabienne en cinquième position. Fabienne a encore pu gagner une place. 

Elias Gemperli a également été le premier à sortir des bois et à passer le relais à Michele Ren. Michele a réussi à accentuer son avance et transmettre le relais à Thomas Huber. Derrière lui, les deux rapides coureurs H21 de Biélorussie et de Bulgarie sont partis ensemble. Après 2/3 du parcours, Thomas a été attrapé par les deux poursuivants. Puisqu'il a eu une autre fourchette par la suite, il a perdu le contact. Il a terminé troisième. Mais comme le deuxième coureur s'était trompé de poste chez les Biélorusses, la première équipe suisse masculine a remporté la médaille d'argent. La deuxième équipe, avec des coureurs de réserve, a également bien couru et s'est battue en obtenant le sixième rang pour un diplôme, ce qui était très important pour le classement des nations. 

Ainsi, lors de la dernière cérémonie de remise des prix, dans le classement le plus important, la classement des nations, l'hymne national suisse a été entendu.

 

RSS Feed