Aujourd'hui, la finale de la Coupe du monde en Chine a débuté avec une moyenne distance sur la carte « Xiqiao Montagne ». Julia Jakob se classe troisième, tandis que Joey Hadorn se classe deuxième chez les hommes. 

La finale de la Coupe du Monde dans la région de Guangdong (Chine) a débuté ce samedi avec une moyenne distance. Le terrain est très différent de celui que l’on trouve en Europe. Un réseau dense de chemins, et de nombreux fourrés, favorisaient l’option de chemins de contournement plus rapides. Dans les zones escarpées, presque aucun coureur n'a réussi à ne pas commettre d'erreurs.

Sur le parcours des femmes, long de 4,9 kilomètres et 290 mètres de dénivelé, la Suédoise Tove Alexandersson a une nouvelle fois triomphé avec un temps de 41:33 minutes, remportant ainsi les sept épreuves de la Coupe du monde. Mais elle a aussi commis des erreurs qui ont permis à la Russe Natalia Gemperle de se rapprocher d’elle. A la fin, Gemperle termine deuxième à 30 secondes, suivie par cinq Suissesses. Julia Jakob se classe troisième à 55 secondes d’Alexandersson. « Je suis très satisfaite de ma performance et du résultat. Mais il n'y avait pas vraiment de flux pendant la course, c'était un peu une course d'orientation stop-and-go, parfois on avait presque l'impression de faire un sprint avec une carte 1:10'000 » a dit Julia Jakob. Simona Aebersold, qui n'était pas entièrement satisfaite de sa course, suit en quatrième position : « Après de petites hésitations au début, ce fut une lutte physique et mentale jusqu'à l'arrivée ». Avec Sarina Jenzer à la 5ème place, Elena Roos à la 6ème et Sabine Hauswirth à la 7ème place, l'équipe féminine suisse a une fois encore réalisé une belle performance.

Chez les hommes, les résultats ne sont pas encore officiels. Le Suédois Gustav Bergmann a réalisé le meilleur temps sur le parcours de 5,6 kilomètres et 350 mètres de dénivelé. Avec cette victoire, il serait déjà déclaré aujourd'hui vainqueur de la Coupe du monde. Derrière lui, Joey Hadorn termine deuxième à plus d'une minute. « Grâce à des arrêts de contrôle courts et à un contact constant avec la carte, je n’ai fait aucune erreur majeure. Ce qui, avec ma vitesse de course, m'a permis de prendre la deuxième place. Je suis très heureux ». Le podium est complété par le Français Lucas Basset. Andreas Kyburz se classe en quatrième position. « J'ai rattrapé Jonas Egger après une quinzaine de minutes et, ensemble, nous avons couru à un bon rythme, même avec quelques hésitations ici et là ». Avec Daniel Hubmann au cinquième rang et Matthias Kyburz au dixième rang, deux autres coureurs suisses sont dans le top dix. Comme plusieurs coureurs ont traversé des zones cartographiées en vert olive à différents endroits, ce qui était très difficile à voir sur la carte, les discussions sur les résultats sont toujours en cours pour le moment. Une décision finale est attendue demain.

Demain, la finale de la Coupe du Monde se poursuivra avec un relais-sprint à Nanhai, un grand studio de cinéma en plein air. Le départ groupé aura lieu à 14h45 heure locale. La diffusion de la Web-TV de l'IOF débutera à 7h30, heure suisse.

Site de l'organisation

IOF Livecenter

Texte: Annalena Schmid, Photos: l'organisation

 

RSS Feed