Lors de la deuxième journée de la finale de la Coupe du monde en Chine, l'équipe suisse, avec Simona Aebersold, Matthias Kyburz, Joey Hadorn et Elena Roos, remporte le relais-sprint avec brio. Deux autres équipes suisses sont dans le top dix.

Après la moyenne distance de samedi, le relais-sprint était à l'ordre du jour de la finale de la Coupe du monde en Chine. Le terrain de course était Nanhai Movie & TV-Town, un grand studio de cinéma en plein air avec des parcs et des temples artificiels.  

Simona Aebersold, première relayeuse de l'équipe Suisse 1, a réussi à suivre la Suédoise Tove Alexandersson et à passer le relais au deuxième coureur Matthias Kyburz, à seulement cinq secondes de sa concurrente. Simona Aebersold commente sa course : « Sur la longue tirée, vers le premier poste, on pouvait déjà bien préparer les parties difficiles de la course, ce qui m'a permis d’aborder les postes techniquement plus difficiles de manière contrôlée. Après le passage spectateurs, c'est devenu très dur et j'ai tout donné pour ne pas perdre de vue Tove Alexanderson ».

Matthias Kyburz a eu quelques problèmes au début de la course et a commis une erreur au premier poste, perdant 30 secondes sur l’équipe suédoise. A l'arrivée, Kyburz avait 13 secondes de retard et a passé le témoin à Joey Hadorn. Matthias Kyburz résume sa performance : « J'ai choisi la mauvaise route pour le premier poste et peu de temps après j'ai vu le Suédois, qui est parti quelques secondes avant moi, loin devant. A partir de ce moment, j'ai dû me concentrer et pousser pour combler au mieux l'écart jusqu'à l'arrivée ».

Joey Hadorn n'a pas fait le départ comme il le souhaitait, mais a profité du fait que le Norvégien Kasper Fosser a également commis une erreur. Hadorn a pu montrer sa force de coureur surtout dans la dernière section et s'est rapproché de plus en plus du leader de la course le Suédois Gustav Bergmann. A l'arrivée, l'avance de la Suède 1 n'était que de 5 secondes. « J'ai manqué le premier poste dans les bois et j'ai perdu environ 20 secondes. J’ai eu de la peine à me mettre dans la carte, mais j'ai pu profiter des autres coureurs qui m'entouraient. Avec le temps, j'ai mieux compris la carte et, dans la dernière partie, j'ai pu un peu distancer les coureurs qui étaient avec moi et, heureusement, presque rattraper le leader Gustav Bergman ».

La spécialiste du sprint, Elena Roos, est partie pour la Suisse sur le dernier parcours et a pu continuellement accentuer son avance sur la Suédoise Karolin Ohlsson, qui a commis plusieurs erreurs et fut même dépassée par plusieurs coureurs. « J'ai pu dépasser Karolin Ohlsson déjà au premier poste - ce qui m’a donné confiance. Quand j'ai eu un peu d’hésitation à la fourchette et que je n'ai vu aucune autre concurrente devant ou derrière moi, je me suis demandée si j'étais en tête ou clairement derrière. Cependant, j'ai continué à me concentrer sur ma course, et quand j'ai entendu parler de mon avance au passage spectateurs, tout ce que j'avais à faire c'était de courir proprement jusqu'à la ligne d'arrivée ». Au final, la Suisse termine avec une avance de 37 secondes sur la Suède (Team 2). La Norvège s'est classée troisième. Avec deux autres équipes suisses aux sixième et septième rangs, trois équipes suisses ont terminé dans le top dix et ont une fois de plus réalisé une belle performance.

La Suède remporte la Coupe du monde par équipes et la Suisse se classe deuxième à 80 points. Mardi, ce sera la dernière course Coupe du monde de la saison, un sprint à Songtang, un village un peu à l'ouest de Foshan. C'est là que les derniers points de Coupe du monde seront attribués. Bien que les vainqueurs de la Coupe du monde soient déjà connus dans les catégories masculine et féminine, les résultats pour les autres places sur le podium sont encore ouverts. Simona Aebersold est actuellement troisième chez les femmes. Seulement sept points la séparent de la deuxième place, occupée par la Russe Natalia Gemperle. La gagnante de la Coupe du monde est Tove Alexandersson - mardi, elle tentera d’être la première coureuse à remporter toutes les épreuves individuelles de la Coupe du monde.

Chez les hommes, la moyenne distance est encore un sujet de discussion. A l'heure actuelle, il semble que Daniel Hubmann ait été disqualifié avec sept autres athlètes parce qu'il a traversé une zone qui n'était pas clairement cartographiée en vert olive. Gustav Bergmann a remporté la Coupe du monde. D'un point de vue suisse, Joey Hadorn est actuellement troisième et Daniel Hubmann quatrième. Toutefois, ces résultats intermédiaires doivent encore être considérés sous réserve.

IOF-Livecenter

Texte: Annalena Schmid, Photos: l'organisation


RSS Feed