Lors de la dernière course de Coupe du monde de la saison, Simona Aebersold se classe à la deuxième place. Elle termine deuxième au classement général de la Coupe du monde. Le meilleur Suisse est Matthias Kyburz au 5ème rang.

La course de sprint d'aujourd'hui à Songtang a été riche en surprises. Alors que Gustav Bergmann et Tove Alexandersson étaient déjà les vainqueurs du classement de la Coupe du monde, la lutte pour les autres places sur le podium était encore ouverte. Dans ce sprint technique, où les ruelles étroites et certains choix de cheminements nécessitaient de garder le contact avec la carte, même les meilleurs coureurs ont commis de grosses erreurs. Le meilleur Suisse est Matthias Kyburz (5ème), qui a perdu 25 secondes sur le Belge Yannick Michiels, vainqueur. « J'ai fait une erreur dans la partie la plus facile où je me sentais pour une fois en sécurité. A part cela, j'étais un peu en retard dans la lecture de carte, ce qui heureusement n’a pas eu de conséquence » a déclaré Matthias Kyburz à l'arrivée. Jonas Egger, sixième à une seconde de Kyburz, est très satisfait de son résultat : « J'ai fait une belle course, j'ai fait ma plus grosse erreur au départ quand j'ai laissé tomber ma carte ». Joey Hadorn et Daniel Hubmann étaient tous deux en bonne position au début de la course, mais ont perdu beaucoup de temps. Daniel Hubmann a pu rattraper quelques secondes grâce à une solide dernière section et a finalement terminé septième. Avec le même temps que Daniel Hubmann, Florian Howald a également terminé septième. Tobia Pezzati et Andreas Kyburz se hissent à la onzième place à égalité. Pour Andreas Kyburz, c'était la dernière course de Coupe du monde de sa carrière. Joey Hadorn a terminé 15ème, mais il conserve sa deuxième place au classement général devant Hubmann, troisième sur le podium. Les deuxième et troisième places de la course d’aujourd'hui vont au Français Maxime Rauturier et au Chinois Li Zhuoye. Le Suédois Gustav Bergmann, après un bon départ, perd plus d'une minute au milieu de la course et ne termine qu'à la 52ème place. 

Chez les femmes, la question s'est posée de savoir si la Suédoise Tove Alexandersson pouvait poursuivre sa série de victoires et ainsi remporter toutes les épreuves individuelles de la Coupe du monde. Mais Alexandersson perdait déjà près d'une minute au  premier temps intermédiaire. Elle termine à la huitième place avec un retard de 53 secondes. Pendant ce temps, une autre orienteuse a surpris la foule. La Chinoise Shuangyan Hao a mené la course du premier temps intermédiaire à l'arrivée - ainsi pour la première fois dans l'histoire de la course d'orientation, une athlète chinoise remporte une course de Coupe du monde. Simona Aebersold s'est rapprochée de la Chinoise pour finir à dix secondes. Avec la deuxième place dans ce sprint, Simona Aebersold a pu dépasser la Russe Natalia Gemperle et prend la deuxième place du classement général de la Coupe du monde. « Je suis très satisfaite de ma course et du résultat, c'était un sprint cool » a dit Simona Aebersold à l'arrivée. Avec une quatrième place, Julia Jakob a manqué de peu le podium, 15 secondes la séparant de la Suédoise Sara Hagström, troisième. « Un grand sprint ! Je suis très satisfaite de ma course » s’est réjouie Julia Jakob. Sarina Jenzer se classe sixième. La septième place revient à Elena Roos. Sabine Hauswirth au 11ème rang et Sofie Bachmann au 12ème rang manquent de peu le Top 10. L'équipe féminine suisse a une fois de plus fait preuve d'une très bonne performance. Ceci est également confirmé par le classement général de la Coupe du monde : après Simona Aebersold en deuxième position, Sabine Hauswirth suit en quatrième position, Elena Roos en cinquième position et Julia Jakob en sixième position. 

IOF-Livecenter

Texte: Annalena Schmid

RSS Feed