Après une longue histoire de blessures, Valérie Aebischer a décidé de se retirer du cadre élite. La jeune femme de 23 ans espère se remettre complètement de sa blessure et se concentrer sur d'autres domaines de la vie.

ValérieAebischer
Valérie Aebischer lors des EM 2018 

Suite à une blessure au genou en 2018, Valérie Aebischer, 23 ans, a subi au total cinq opérations. Une longue phase de reconstruction a été marquée par de bons résultats, mais aussi par des moments difficiles, qui ont également mis la jeune athlète de l'équipe U23 sous pression psychologique. « Avec mon genou, c'est un éternel va-et-vient qui rend difficilement possible un entraînement de qualité et une planification à long terme », a déclaré cette athlète talentueuse. Son palmarès comprend une médaille d'argent sur longue distance aux Championnats du monde juniors de 2016, une médaille d'argent avec l'équipe de relais aux Championnats du monde juniors de 2017 et cinq Top-Ten aux Championnats du monde juniors. Auparavant, elle avait remporté la médaille d'or en sprint aux Championnats d'Europe de la jeunesse en 2015. Lors de sa première année dans l'équipe élite, elle s'est également qualifiée pour les Championnats d'Europe à domicile en 2018, où elle a participé à la discipline du sprint.

Outre la guérison de son genou, le côté psychologique prend aussi beaucoup de temps et d'énergie dans la vie de Valérie Aebischer. « Je ne peux pas me donner à 100 % dans tous les domaines de la vie, alors j'ai décidé de me retirer du cadre élite ». Cette démission devrait laisser le temps à Valérie Aebischer pour une récupération complète de son genou. Mais psychologiquement aussi, il n'y a plus de pression. Elle n'aurait plus été en mesure de répondre à ses propres attentes en tant qu'athlète de haut niveau, c'est pourquoi cette décision est un grand soulagement pour elle. « Pour l'instant, je peux me concentrer sur d'autres domaines de ma vie. Mais je continuerai certainement à m’entraîner ». Valérie Aebischer n'exclut pas un retour dans l'équipe nationale à une date ultérieure.

Swiss Orienteering regrette la décision de Valérie Aebischer, mais la comprend parfaitement. L'Association serait heureuse d'accueillir à nouveau Valérie Aebischer dans l'équipe nationale à une date ultérieure. D'ici là, Swiss Orienteering remercie Valérie pour ses efforts et lui souhaite bonne chance pour l'avenir !

(Texte: Annalena Schmid, Photo: Rémy Steinegger)

RSS Feed