Suite à de nombreux protêts et recours, le jury des CE a décidé de annuler les résultats des qualifications middle et d'admettre toute le monde, hommes et femmes, au départ de la finale de lundi.


On a tout d'abord du choisir un nouveau jury, vu que une partie de ses membres étaient aussi auteurs des protêts. Le nouveau jury a par la suite décidé vendredi de annuler les résultats des quali moyenne distance.

Cela signifie que lundi toute le monde pourra participer à la finale, ce qui fait l'affaire surtout de Judith Wyder, Rahel Friederich et Elena Roos (sauf si un concurrent renonce à prendre le départ).

A l'origine de ces décisions un poste d'une série masculine qui se trouvait à quelques 30 mètres de où il aurait du être. Autre problème: une carte imprécise dans la zone d'un autre poste. Cela avait provoqué un protêt suite à la non qualification d'une concurrente française, protêt que le premier jury avait rejeté.

Contre la décision de l'organisateur, de laisser partir tous les hommes lors de la finale, la Suisse (justement contre le principe d'admettre tous les hommes au départ) et le Danemark (suite au SI défectueux au poste spectateurs) avaient formulé un nouveau protêt. CE qui a provoqué la dernière décision du jury d'admettre toute le monde, hommes et femmes, au départ de lundi .

Reste à fixer le procédé organisationnel, surtout suite au faite que la quarantaine et la durée de la compétition (plus de 4 heures), vu le nombre d'athlètes au départ, seront particulièrement longues.
(NR)
RSS Feed