En vue des WOC 2022 au Danemark et des WOC qui suivront en Suisse en 2023, les cadres élites danois et suisse vont collaborer. L'objectif est d'optimiser les possibilités de préparation pour les deux nations.

La collaboration comprend un soutien mutuel lors de la préparation des entraînements et des compétitions cibles ainsi que des activités d'entraînement communes. Une partie du camp d'entraînement de printemps 2022 au Danemark sera organisée en commun. De même, l'élite suisse a la possibilité de participer individuellement à certains camps d'entraînement et compétitions danoises et d'effectuer des séjours d'entraînement plus ou moins longs au centre de performance d'Aarhus. De leur côté, les Danois profitent d'un aperçu de l'entraînement en Suisse et se prépareront sur place pour les championnats du monde de 2023.

Kilian Imhof : « Avec le Danemark, nous pouvons beaucoup profiter de l'équipe d'encadrement très motivée et de la comparaison avec les athlètes. C'est la première fois que nous préparons des championnats du monde de sprint pur à l'étranger et nous sommes heureux de pouvoir compter sur le savoir-faire et le soutien de l'équipe locale ».

Ainsi, la croix blanche sur fond rouge sera de plus en plus présente pour le cadre suisse élite dans un avenir proche, même sous une forme modifiée.

RSS Feed