Après un test physique, Judith Wyder renonce à prendre le départ dans la finale sprint.

Dans un premier temps on avait pensé que Judith Wyder aurait pu prendre le départ. Mais un test effectué à midi n'a pas donné les résultats espérés. Wyder ne s'est pas encore totalement remise de la course de hier; et des douleurs au dos déconseillent un nouvel effort à court terme. Compte tenu de cela et des prochaines échéances (relais, longue distance), un départ dans la finale sprint n'est donc pas souhaitable.

Inconsolable, frustrée, déçue, en proie à la douleur, Judith Wyder a quitté la zone d'arrivée après l'épilogue du relais sprint mixte de samedi, soutenue par le physio et le médecin. La question se posait rapidement sur la suite des événements.


On ne sait toujours pas quelles sont les causes exactes de cette défaillance. Il s'agit probablement d'un ensemble de facteurs: le stress au début de la course - leader de l'équipe sur les traces de la danoise Maja Alm (Dä) - ses problèmes de dos, son état de forme momentané. Le médecin Peter Züst et le physio Manuel Bischofberger se sont toute de suite concentrés avec l'athlète sur les prochaines courses.

(Jörg Greb)
RSS Feed