Les CM de CO devraient être organisés à Flims en 2023. SwissOrienteering a fait parvenir son dossier de candidature à l’IOF. Ce dossier contient les points de base importants.

Weltcupfinal Grindelwald 1La candidature pour les Championnats du monde de CO 2023 est désormais officielle : la Suisse a fait parvenir son dossier de candidature à l’IOF dans le but d’organiser les Championnats du monde de course d’orientation en 2023. La fédération suisse de CO SwissOrienteering s’est alliée au tourisme de la région de Flims et l’association SwissCup pour soumettre le dossier de candidature qui devra convaincre la fédération internationale de CO. Le concept en vue des World Orienteering  Championships (WOC) est détaillé dans le document de 24 pages. On y trouve des informations sur les terrains de course, sur les hébergements, les aires d’arrivée, sur la composition du comité d’organisation, sur les courses spectateurs et sur les finances : rien n’a été écarté dans le dossier de candidature. S’y ajoutent une brochure détaillée ainsi qu’une vidéo de 2 minutes répondant ainsi à toutes les éventuelles questions.

 

Détails sur le lieu et le format des CM en forêt

 

ol em staffelLes CM de CO 2023 (WOC 2023) sont prévus du 10 au 16 juillet 2023. Cela sera des CM en forêt avec trois disciplines, à savoir une moyenne distance, une longue distance et un relais. Ce format des CM en forêt débutera en 2019. Ensuite, on alternera chaque année avec des CM de sprint. Les terrains alpins aux alentours de Flims se prêtent toutefois très bien pour des CM en forêt : les forêts et les pâturages sont techniquement difficiles et on les décrit souvent comme un réel bijou. Avec le rocksresort à Laax-Murschetg, il y aura une bonne infrastructure pour le centre de course où les cérémonies de remise des médailles pourront être par exemple organisées. Les athlètes seront logés également dans le rocksresort ainsi que dans d’autres hôtels, tels que le Peaks Place, au Laaxerhof ou encore au Signinahotel. “Les CM 2023 seront probablement les plus“compacts” de toute l’histoire des CM de CO : les hébergements, le centre de course et les terrains de course sont tous accessibles rapidement à pied. Il y aura une superbe ambiance”, a livré Jürg Hellmüller, président de SwissOrienteering.

 

La numérisation touche aussi la course d’orientation

Avec la candidature pour la course internationale aux médailles en 2023, le sport suisse de la course d’orientation souhaite aussi définir de nouvelles normes en matière du E-Sport. C’est ainsi prévu que les premiers E-World OrienteeringChampionships auront lieu dans cinq ans et que les premiers joueurs puissent remporter des médailles dans un terrain virtuel. Cette vision s’accorde très bien avec la région de Flims qui est déjà très active dans le domaine de la numérisation comme par exemple avec le projet “Drone Champions League” en hiver sur les pistes de Crap Sogn Gion à Laax.

 

 

SwissOrienteering Week avec 4000 participants prévue

 

En parallèle de cette nouvelle idée, les Championnats du monde 2023 miseront également sur des valeurs sûres plus anciennes, à savoir la SwissOrienteering Week. Six jours de CO pour toutes et tous. En 2011, la Swiss O Week avait déjà été organisées dans la région de Flims et avait accueilli plus de 4000 participants de la Suisse et de plus de 30 nations différentes. “Avec la Swiss O Week, nous attirons un public large du monde entier pour venir encourager les élites lors des CM”, a livré Marcel Schiess, président du comité d’organisation de la Swiss O Week 2023. André Gisler, directeur du tourisme de Flims a ajouté : “Nous souhaitons proposer des compétitions de CO intéressantes dans une région unique en collaboration avec les organisateurs”.

 

A propos de l’organisation : l’organisation des CM de CO sera prise en charge par l’association Swiss Cup qui organise depuis dix ans les Coupes du monde en Suisse. Dans le comité d’organisation, on peut compter sur la 23 fois championne du monde Simone Niggli-Luder et son mari Matthias ainsi que sur d’autres organisateurs habitués. On retrouvera ainsi Brigitte Grüniger Huber, présidente du comité d'organisation des finales de la Coupe du monde de 2008 à 2016, à la présidence. 

Il faudra attendre jusqu’au printemps prochain pour connaître la décision de l'IOF et pour savoir si la Suisse organisera à nouveau des Championnats du monde en 2023, après les éditions de 1981, de 2003 et de 2012.

 

(Texte: Severin Furter)

RSS Feed