Les Championnats suisses de moyenne distance de Bike-O ont eu lieu aujourd'hui à Berne. Maja Rothweiler et Simon Brändli se sont imposés chez les élites. Pour Simon Brändli, la victoire n'était pas si inattendue. Sa préparation n'était toutefois pas optimale, sachant qu'il participait la semaine dernière aux côtés d'Adrian Jäggi au Swiss Epic, courses de VTT sur plusieurs jours. 

IMG 4849
Le podium des élites aux CS de moyenne distance (sans Origgi Giaime).

Le duo de traceurs Christine et Beat Schaffner ont concocté de très bons parcours pour toutes les catégories de ces Championnats suisses de moyenne distance qui ont eu lieu dans la forêt de Bremgartenwald. La longue expérience du couple s'est ressentie à plusieurs tirées chez les quelque 107 participants. Soit les choix de cheminements étaient difficiles à rouler mais plus rapides que les cheminements faisant un détour ou alors l'inverse. La lecture était souvent impossible sur les petits sentiers, les décisions devaient donc se prendre soit avant ou alors on devait d'arrêter, perdant ainsi de précieuses secondes. 

Victoire attendue pour Maja Rothweiler

Maja Rothweiler et Simon Brändli sont arrivés à la même conclusion que les parcours étaient vraiment du niveau d'un championnat suisse et qu'ils étaient techniquement difficiles. La gagnante chez les femmes a lancé: "On devait toujours être prêt, ma course n'a malheureusement pas été sans faute. Mais c'était vraiment super". Elle s'est quand même imposée chez les élites femmes. L'actuelle championne du monde Ursina Jäggi a terminé juste derrière (+0.34 min), suivie par Helene Maurer.

 

De Zermatt à la forêt de Bremgartenwald

IMG 4805
Adrian Jäggi lors du sprint d'arrivée.

Adrian Jäggi et Simon Brändli se trouvaient encore dimanche matin à Zermatt. Les deux athlètes participaient ensuite à la course à Berne en fin de matinée. Une bonne énergie malgré "une préparation quelque peu suboptimale". Simon Brändli a livré: "Bien sûr je ne me trouvais pas dans ma meilleure forme. Je pensais que l'Italien Origgi Giaime allait gagner. Je suis donc très content d'avoir pu remporter le titre". Il a fait une course propre techniquement et pu distancer l'Italien de 57 secondes. Adrian Jäggi a terminé au troisième rang. "Je n'ai pas commis de grosses erreurs techniques". D'où vient donc cet écart de 2min27 ? J'étais à la soirée de la Swiss Epic Party, mais pas Simon", a-t-il livré en rigolant.

Swiss Epic 2018

Adrian Jäggi et Simon Brändli ont pris le départ sous le nom de "#suimtbo racing" lors de la course Swiss Epic en Valais. Lors de cette course sur plusieurs jours, ils ont parcouru quelque 331 km avec 12550 mètres de déni positive et la même chose en déni négative. Ils ont terminé la course à un très bon 19ème rang sur 50 équipes. "Lors du premier jour, on est très bien parti (16ème). Lors de la deuxième journée, cela s'est un peu moins bien passé. Ensuite, cela s'est tous les jours amélioré. Le fait qu'on ait perdu trois rangs est dû au fait que les autres équipes ont eu moins de problèmes techniques avec leurs vélos". Deux exemples d'équipes ayant participé: Ralph Näf avec Gregory Rast ou encore Thomas Litscher avec Max Foidl. Résultats: ici.
Les deux athlètes ont obtenu leur place de départ grâce à une vidéo qu'ils ont créé pour un concours du tourisme de Zermatt. Lien vers la vidéo: ici. Et encore mieux: le duo pourra participer au légendaire Cape Epic en Afrique du Sud en mars 2019.

Résultats: Ici

Les photos des autres catégories seront bientôt disponibles ici.

Texte et photos: David Hayoz

RSS Feed