Classements dans le Top 12 sur la longue distance pour Maja Rothweiler et Simon Brändli. Adrian Jäggi a perdu du temps à cause de crevaisons. Grâce à un bon dernier tour, il a fini au 21ème rang.

Weltcup Portugal 2018 4
Adrian Jäggi (Paula Silva /Facebook)

Dans la longue distance de la Coupe du Monde Bike-OL à Sao Luis, il fallait de bonnes jambes, des bouteilles pleines et un approvisionnement énergétique bien organisé. Le sol était tellement sec que les coureurs laissaient un long nuage de poussière et qui retombait régulièrement sur les spectateurs aux passages dans l’aire d’arrivée. De nombreux villageois s’étaient groupés sur le circuit avec des boissons. Ils ont fortement contribué à la bonne ambiance dans la zone d'arrivée. Beaucoup de coureurs s’arrêtaient au stand technique lors de leurs passages.


Adrian Jäggi s’est également arrêté au stand. Après les six premiers postes, il avait déjà essayé de boucher provisoirement trois trous dans un pneu et ensuite il a décidé de changer complètement de roue au passage spectateurs. Grâce à ses qualités manuelles et à des connaissances techniques, sa roue arrière a été changée rapidement et il a pu encore effectuer une bonne boucle finale. Il a fini au 21ème rang dans la catégorie élite.

Simon Brändli a pris un bon départ dans la compétition. Cependant, il a rapidement remarqué que les conditions sèches et chaudes ont influencé négativement ses choix. De plus, sa vitesse de base était trop lente pour suivre les meilleurs. Il s’est classé à la 12ème place.

Maja Rothweiler a montré une solide compétition. Elle n’a pas toujours opté pour les bons choix de cheminements et a commis une grosse erreur au dixième poste. Elle a terminé la course à la 10ème place.

Text: Mirjam Hellmüller/ dh

RSS Feed