Sur une longue distance exigeante de 16,1 km et 640 m de dénivelé, Olav Lundanes remporte la médaille d’or pour la troisième fois consécutive. L’argent pour l’Ukrainien Ruslan Gribov avec 2:37 minutes de retard et le bronze pour Fabian Hertner à 3:04 minutes de Lundanes.

Le Norvégien Olav Lundanes n’a pas laissé d’espoir à ses concurrents, après un tiers de course, il démontrait que, sans grosse erreur, il garderait son titre. Matthias Kyburz a perdu 35 secondes pour aller au premier poste, Daniel Hubmann et Fabian Hertner n’ont pas commis de véritables fautes, mais ils perdaient continuellement du temps sur Lundanes.


18 WOC Hertner Flower LCe que peu de monde savait jusqu’à ce jour : c’était la dernière course internationale pour Fabian Hertner (33 ans). « Je le savais depuis le début de la saison que celle-ci serait ma dernière », a dit le Bâlois. Il se réjouissait de cette conclusion. « Pas ces championnats du monde, mais cette course en particulier était mon objectif de la saison. Arrêter sur une médaille d’une longue distance est simplement parfait », a déclaré Hertner. Il s’est senti très bien physiquement et, après avoir rattrapé Dählie (NOR), il savait qu’il était dans la course et même il a entendu qu’il occupait la troisième place. Fabian Hertner est jusqu’à ce jour le seul coureur suisse à avoir gagné aux championnats du monde une médaille dans toutes les disciplines. 

Mauvais départ pour Matthias Kyburz
Matthias Kyburz rentre à la maison sans médaille individuelle de ces WM. « Cela n’a pas marché », a dit Kyburz déçu. Il était très motivé après sa fantastique performance lors du relais. Mais une grossière erreur pour aller au poste 1 a compromis ses plans, même s’il se sentait très bien physiquement. « Quand Gustav Bergman m’a rattrapé, j’ai su que je n’étais pas dans la course » a résumé Kyburz. 


18 WOC Hubmann LDaniel Hubmann était plus étonné que déçu avec sa 4ème place: « J’avais un bon sentiment, car je n’avais pas fait de véritables fautes. Je suis parti avec l’objectif de gagner une médaille. Je m’étais imaginé un autre scénario, mais je suis content avec mes WM (1 médaille d’or et deux d’argent). 

Après les onze médailles des EM, l’équipe suisse remporte dix médailles aux WM, dont deux en or et une médaille dans chaque course par équipe. Cela n’a pas suffi pour occuper le premier rang au tableau des médailles : la Norvège en tête avec « seulement » trois médailles, mais toutes en or.  

(Texte: Roger Baumann/Martin Gygax photos: Rémy Steinegger)


Lien vers le site de l'organisation Veranstaltung
Lien vers les résultats Resultaten

RSS Feed