Courses très disputées chez les élites, avec victoire et titre suisse pour Matthias Kyburz et Julia Gross. Larges victoires par contre pour Kerstin Ullmann et Sven Hellmüller chez les juniors. Très belle victoire des neuchâtelois Pascal Buchs en H18 et Kerria Challandes en DAL.

Comme ce fut le cas en 2014, départ groupé pour cette édition de la NOM, organisée par l' OLK Argus dans la forêt du "Buechwald", un typique terrain du Mittelland argovien.
NOM chlai
Matthias Kyburz à l'arrivée


NOM podestelite
Le podium chez les élites...


NOM podestjun
...et chez les juniors.
Grâce aux changements de carte et aux "farsta" prévus, le traceur a su départager les concurrents, sans pour autant éviter la formation de trams dans la plupart des catégories.

Duel serré entre Matthias Kyburz et Daniel Hubmann chez les hommes. La course a été très ouverte jusqu'à la fin, avec les deux meilleurs souvent seuls en forêt, grâce aux différentes fourchettes. Matthias Kyburz toujours aux avant-postes, mais avec Daniel Hubmann à quelques dizaine de mètres, à l'affût de la moindre erreur du leader. Mais Kyburz a su garder la tête froide pour aller obtenir son deuxième titre de nuit, après celui de 2013.  La marge pour le vainqueur n'est que de 25 secondes.  Martin Hubmann s'impose au sprint sur Fabian Hertner pour le bronze.

Simone Niggli n'a pas remporté son 40ème titre de championne suisse. La Grande Dame de la course d'orientation a été pendant longtemps aux avant-postes de la course. Mais une erreur de sa part à l'ante pénultième poste permettait à Julia Gross et Ines Brodmann de prendre la tête. Julia Gross était la plus rapide dans la dernière partie de la course et gagnait le titre devant la championne de 2014, deuxième à 13 secondes. Niggli termine troisième à 39 secondes de l'or. Judith Wyder n'a pas su trouver le bon rythme et termine neuvième.

Dominateur chez les juniors Sven Hellmüller, qui laisse ses dauphins Timon Schweizer et Sebastian Baumann à 2:59 et à 5:48.

Décision claire aussi chez les filles, avec Kerstin Ullmann sur la plus haute marche du podium. Elle laisse à 2:52 Andrea Roggo et Sandrine Müller à 4:20.

Résultats
GPS-Tracking élites et juniors

(Fotos Sereina Waldis/Matthias Merkli, Text Jonas Mathys)
RSS Feed