Dans la capitale finlandaise, le Team 1 de la délégation suisse a pris place sur le podium de la nouvelle saison de Coupe du Monde. Le quatuor suisse n'a été battu que par l’équipe championne du monde en titre, la Suède. Les quatre équipes suisses se sont classées parmi les onze premières.

Comme il s'agira cette année des premiers Championnats du monde en forêt, aucune médaille ne sera décernée cet été dans la jeune discipline de course d'orientation relais sprint. Les compétitions de relais sprint seront donc rares cette année. Le calendrier de la Coupe du monde comprend le relais sprint de ce soir en Finlande et une deuxième occasion de comptabiliser des points dans la compétition par équipe, en Chine à la fin de la saison.

Les années passées, la Suisse avait concouru pendant la saison avec la meilleure équipe qui allait éventuellement remporter des médailles aux Championnats du monde, en tenant compte que les coureurs polyvalents ne participeraient pas au relais sprint en raison de la lourde charge des Championnats du monde. Pour la première fois, la Suisse a concouru en Finlande avec la meilleure équipe : Simona Aebersold s'était imposée dans les résultats des tests pour cette sélection. Elle a été suivie par les deux chefs de l’équipe masculine Matthias Kyburz et Daniel Hubmann, ainsi qu’Elena.

Dans le centre-ville d'Helsinki, les Suédois ont été supérieurs à la meilleure équipe suisse : la différence a été créée par l'irrésistible Tove Alexandersson qui a mené la course dès le départ et a devancé ses rivales de 23 secondes à la fin du premier relais. Simona Aebersold a transmis le relais à Matthias Kyburz en quatrième position à 40 secondes. En raison des fourchettes, qui ne s'équilibrent que sur les quatre distances, il n'a pas été possible d'estimer si Alexandersson avait obtenu cet avantage important grâce à des fourchettes plus courtes ou à son physique.

Matthias Kyburz s'est montré très fort sur la deuxième partie. Il a terminé son relais en deuxième position à 15 secondes d'Emil Svensk. Juste derrière Kyburz suivait la quatrième équipe suisse, qui a très bien débuté la course. Après le premier relais de Sofie Bachmann, Tobia Pezzati s'est hissé à la troisième place réalisant le meilleur temps de course.

Pour la première équipe suisse Kyburz a passé le relais à Daniel Hubmann, qui a lui aussi pris un bon départ et s'est approché de Gustav Bergmann jusqu'à 16 secondes. Le double vainqueur sur la moyenne et la longue distance du week-end a cependant augmenté son avance, après qu’Hubmann ait fait un choix de cheminement moins rapide. Elena Roos s’est donc élancée avec un retard de 26 secondes sur Karolin Olsson dans le dernier relais et a été rattrapée très tôt par la Tchéquie. Cependant, Roos ne s'est pas laissée décourager et a pris ses distances jusqu’à l’arrivée. L'équipe suédoise était hors de portée.

Comme le week-end dernier, la délégation suisse s'est montrée convaincante avec une solide performance d’ensemble. Les quatre équipes suisses se sont classées dans les onze premiers rangs. La quatrième équipe a surpris avec une septième place. Les deuxième et troisième équipes se sont classées dixième et onzième respectivement. Pour la troisième équipe, un meilleur classement était espéré : au premier relais, Sabine Hauswirth a perdu beaucoup de temps car la ligne entre les postes quatre et cinq coïncidait presque avec une clôture. Hauswirth a donc choisi une voie beaucoup plus lente. Ses trois coéquipiers Jonas Egger, Joey Hadorn et Sarina Jenzer ont tous réalisé d'excellentes performances et se sont battus sans relâche.

Dans l'équipe suisse, deux athlètes (Andreas Kyburz et Noah Zbinden) avaient déclaré forfait en raison d'une blessure. Le remplaçant, le Neuchâtelois Pascal Buchs a ainsi été aligné dans le Team 4. Après ces épreuves de Coupe du monde à Helsinki, toute l'équipe nationale suisse, à l'exception de Paula Gross, se rendra à la Venla et à la Jukola à Kangsala. (Texte : Yann Schlegel)

Team 1:

Simona Aebersold, Matthias Kyburz, Daniel Hubmann, Elena Roos

Team 2:
Paula Gross, Florian Howald, Martin Hubmann, Julia Jakob

Team 3:
Sabine Hauswirth, Jonas Egger, Joey Hadorn, Sarina Jenzer

Team 4:
Sofie Bachmann, Tobia Pezzati, Pascal Buchs, Lisa Holer

Die Sprintstaffel wird vom finnischen Fernsehen und online live übertragen.

RSS Feed