25 secondes de moins et c'était le troisième or pour Daniel Hubmann. Excellente prestation collective suisse, avec Fabian Hertner qui termine cinquième et Matthias Kyburz sixième. 

  „Enfin une médaille d'or“, était la devise de Daniel Hubmann avant les CM; médaille qu'il attendait depuis 2011. Avec l'or dans la middle et en relais, l'objectif était largement atteint. Mais il est passé très proche du troisième or: au poste 24 il était encore premier, avec 1 seconde sur Gueorgiou. Mais à la fin est le français qui s'impose, avec 25 secondes sur le suisse. „J'ai fait une bonne course“, dit Hubmann, même s'il ne peut pas cacher une petite déception: „Nous nous sommes battus dans un terrain de légende, et j'aurais bien aimé profiter de cette chance et, avec une prestation extraordinaire, gagner la course.“ 

Il a été devancé par une légende de l'orientation mondiale, Thierry Gueorgiou, celui qui a le plus marqué l'histoire dans la dernière décennie, avec 11 titres dans les courses individuelles. A noter que on retrouve le même podium que l'année passée, et que les trois premiers sont les (seuls) vainqueurs des 8 dernières années!
Après le décevant sixième rang en sprint, Hubmann peut être très satisfait de son bilan: il est le coureur le plus polyvalent et qui est à l'aise dans toutes les disciplines. 


Hertner solide, mais pas parfait

 Fabian Hertner termine, encore une fois, à la cinquième place, à 1:58 de la victoire. Après la victoire en relais, il est moins déçu de son résultat: „Le bronze et l'or sont quand même assez loin“  à 1:01, resp. 1:58 minutes. „Ma course est solide, mais pas parfaite“, relève Hertner. Il n'aurait pas fait d'autres choix de ceux qu'il a opérés pendant sa course. Même si, à l'analyse, il y avait bien des alternatives: du 20 au 21 il laisse une minute.  

Kyburz sur la défensive

 Pas exactement ce qu'il s'attendait, le sixième rang de Matthias Kyburz. Il ne voit pas où il aurait fait une faute décisive. Mais dans ce terrain exigeant, et sur une course aussi longue, surtout dans la deuxième partie de la course il n'a pas réussi à avoir un flux comme il le souhaitait: „J'aurais voulu être plus agressif, mais je me sentait sur la défensive.“  Il termine à 1:38 du bronze. Mais le diplôme n'est pas ce que ni lui, ni Hertner n'auraient espéré.

(Jörg Greb)

Longue distance Glen Affric, Hommes: 1. Thierry Guergiou 1:39:46. 2. Daniel Hubmann (Herrenschwand) 25 sec 3. Olav Lundanes (No) 57. 4. Frederich Tranchand (Fr) 1:40. Fabian Hertner (Winterthur) 1:58. 6. Matthias Kyburz (Bern) 2:35.
RSS Feed