Quelques changements se feront au sein de l’équipe des entraîneurs du cadre élite pour l’année 2020 : premièrement, Vroni König-Salmi a pris la décision de se retirer après neuf années au sein de la Fédération, dont 7 ans en tant qu’entraîneur des femmes. Deuxièmement, le cadre élite devra mettre en pratique certaines exigences de Swiss Olympic où le domaine du sport de compétition prendra plus d’importance dès le 1er janvier 2020. Troisièmement, le contrat des deux places d’assistant entraîneur des hommes et des femmes prendra fin après avoir été déjà prolongé d’une année.

Alors que Vroni König-Salmi sera remplacée par Baptiste Rollier, Christine Lüscher-Fogtmann se concentrera entièrement sur son poste de responsable du sport de compétition. Kilian Imhof reprendra ses anciennes fonctions d'entraîneur-chef du cadre élite. Les deux auront une charge de travail de 70% chacun.

Démission de Vroni König-Salmi et règlement pour le/la successeur / suppression des postes d’entraîneur assistant

Vroni König-Salmi a commencé en tant qu'entraîneur du cadre national directement après avoir mis un terme à sa carrière de sportive d’élite. Dès 2011, elle a aidé les entraîneur et a participé au développement du NLZ Zurich. Au cours de la saison 2012-2013, elle a été cheffe entraîneur. Au moment où Maja Kunz a démissionné de son poste d’entraîneur des femmes en 2012, elle a repris cette fonction. Grâce à son attitude infatigable et axée sur les objectifs, elle a su transmettre ses compétences en CO à l’ensemble de l’équipe féminine. Elle a été une personne de conseil importante pour Simone Niggli, lorsque cette dernière s’est remise au sport de compétition après avoir donné naissance à ses jumeaux. Grâce à ses connaissances et à son travail, elle a fait en sorte que, même après le retrait de Simone Niggli, les Suissesses obtiennent des résultats remarquables. Judith Wyder, Sara Lüscher, Ines Merz, Sabine Hauswirth, Rahel Friederich, Elena Roos, Julia Jakob und Simona Aebersold sont les noms des athlètes qui, avec l’aide Vroni, sont parvenu à remporter des médailles. Nous tenons à remercier Vroni pour son grand engagement et nous lui souhaitons tout de bon pour le futur.

Nous sommes très heureux d’avoir pu engager Baptiste Rollier comme nouvel entraîneur des femmes. En 2016. Baptiste a été engagé comme entraîneur assistant des hommes, directement après avoir pris sa retraite sportive. Il s’agissait d’un poste dans le cadre du projet en vue des EOC 2018 au Tessin. Pendant cette période, Baptiste a commencé sa formation d’entraîneur professionnel et il passera son examen à l’automne 2019. Baptiste arrêtera son travail chez Trimtex et se concentrera exclusivement à son travail d’entraîneur. Cet automne, il déménagera en Tchéquie, ce qui est parfait en vue de la préparation pour les WOC 2021. Nous souhaitons à Baptiste beaucoup de succès dans ses nouvelles fonctions.

Comme Baptiste Rollier, Simone Niggli a occupé un poste d’entraîneur assistante. Comme Simone ne sera pas en mesure d’occuper un poste avec une charge de travail plus élevée en raison des enfants et avec la candidature pour les WOC 2023, elle quittera l’équipe d’entraîneurs du cadre national. Depuis 2016, elle accompagne les jeunes athlètes du cadre et leur transmet des conseils importants issus de sa riche expérience en CO. Nous remercions Simone pour son précieux travail et nous lui souhaitons tout de bon pour le futur, tout en espérant pouvoir l’accueillir à nouveau au sein de l’équipe d’entraîneurs.

Mise en œuvre du cahier des charges de Swiss Olympic quant à l'engagement d’entraîneurs

Depuis janvier 2018, Swiss Orienteering a reçu de Swiss Olympic des fonds supplémentaires pour l'embauche des entraîneurs, du responsable junior et du responsable du sport de compétition, en raison de l'augmentation des prestations de soutien de Swisslos et de la Confédération.Ces fonds sont liés à des conditions que la structure de coaching existante ne remplit pas. Swiss Olympic a accordé une période transitoire de deux ans. Les exigences officielles doivent maintenant être satisfaites à partir du 1.1.2020. C'est pourquoi Swiss Orienteering adapte la structure et divise le poste de responsable du sport de compétition/ chef(fe) entraîneur en deux postes. Christine Lüscher-Fogtmann continuera à occuper le poste de responsable du sport de compétition avec une charge de travail de 70%. Kilian Imhof travaillera désormais en tant qu'entraîneur-chef du cadre élite avec une charge de travail de 70%.

Kilian Imhof est un nom bien connu en course d'orientation. Professeur et directeur à l’école primaire, il a travaillé pendant une quinzaine d’année au sein de Swiss Orienteering. En tant qu'entraîneur professionnel, il s'est occupé des juniors de l'équipe nationale, a été entraîneur-chef et a formé les dames élites jusqu'en 2008. Parallèlement, il a aussi été responsable J+S de la course d’orientation et a ainsi représenté le sport populaire de la CO à Macolin.Il a également été membre de la Commission Foot O de la Fédération Internationale de course d’orientation pendant trois ans. Pendant tout ce temps, Kilian a également été coach personnel de Daniel et Martin Hubmann. Nous sommes très heureux d'avoir pu engager Kilian Imhof, un expert confirmé, qui nous aidera à développer l'équipe nationale.

RSS Feed